L'école J.E. Bertin

Une équipe compétente

Pluridisciplinarité, liens pédagogiques, diversité des compétences : La capacité des futurs audioprothésistes à rayonner et évoluer nécessite des enseignements variés, ouverts et coordonnés.

Un socle scientifique…

  • Acoustique : Le passage de la physique de terminale aux équations de propagation des ondes sonores est assuré par un professeur de physique de l’université de Rennes Beaulieu. Le cours est coordonné avec ceux de mathématiques, électronique et audioprothèse. L’acoustique est le versant scientifique et indispensable de la compréhension du monde sonore.
  • Electronique : De l’analogique au numérique. Ou comment comprendre la technologie. L’audioprothésiste sera un utilisateur de technologie de pointe. Il ne doit pas la subir. Cette liberté demande des compétences assez pointues en électronique, numérique mais aussi analogique.
  • Mathématiques : Elles sont au service des enseignements scientifiques (électronique et acoustique), concrètes et dispensées par un enseignant chercheur de l’université de Rennes Beaulieu.

et médical

  • Audiologie : les médecins ORL du CHU Pontchaillou et de la Faculté de Médecine se succèdent pour décrire l’anatomie de l’oreille, sa physiologie et ses pathologies. L’audioprothésiste intervient dans une chaîne de compétences médicales dont il doit être conscient. Les perspectives de soin de l’audition s’articulent autour de la chirurgie, des traitements médicamenteux et bien sûr des aides auditives au sens large (prothèses à ancrage osseux, implants cochléaires, etc...)

Vers une finalité professionnelle

  • Audioprothèse, théorique : Un enseignement vaste, dispensé sur les trois années. Des audioprothésistes confirmés viennent traduire en cours les finesses de l’appareillage auditif. 
  •  …et pratique : Apprendre le maniement des différents matériels d’exploration de l’audition et de réglages des aides auditives, avant de partir en stage. Les travaux pratiques sont conçus en dialogue avec les nombreux stages sur le terrain.

Des enseignements élargis

  • Culture générale et communication

Parce que les audioprothésistes seront des citoyens, acteurs de santé publique, vecteurs d'un dynamisme intellectuel mais aussi économique, un recul et une culture élargie sont indispensables. Tout au long du cursus, les étudiants reçoivent un enseignement à la croisée de l'éthique, de la philosophie et des sciences humaines, ils apprennent à raisonner autour de l'être humain et à communiquer vers lui.

  • Cours de culture sonore

Si le son est abordé à travers de nombreuses descriptions physiques, en acoustique, en audiologie, sa réalité sensorielle demeure auditive. Une sensation sonore contient autre chose que sa description, aussi complète soit-elle.

En 1ère année : Le crescendo de complexité d’analyse des sons va de signaux simples, comme les sons purs, complexes, les bruits, jusqu’à l’analyse de scènes sonores plus complexes. A l’issue de chaque cours, les sons utilisés sont transférés vers les lecteurs MP3 de chacun. En fin de session, un test d’écoute noté est mis en place.

En 2ème année : Le point central de cette 2ème année est le concours de créations sonores. Un jury constitué d’enseignants de l’école élira la meilleure création de l’année, les étudiants remettant également le prix du projet jugé le plus créatif.

Résultats 2012/2013

Prix des enseignants :  "Piscine" Olivier RILLIOT, Thomas JUSTAL, Thimothée VAN HOECKE, Ombeline PIFFAULT
Prix des étudiants : "Gare ferroviaire" Emmanuel DRUGEOT, Alain LE BRAS, Franck LECLERE

Anglais

 Documentations techniques, ouvrages de référence en audiologie, congrès internationaux, échanges avec des audioprothésistes européens : Autant de raisons d’asseoir un enseignement sérieux en anglais, à l’oral comme à l’écrit.

 

Conférence "Création-Reprise d'entreprises" - Linda NEVEU (Conseillère Création - Reprise - CCI St Malo Fougères)