Les examens

Diplôme d'état

Le diplôme d'état d'audioprothésiste est délivré aux étudiants ayant présente avec succès aux épreuves des examens de fin de première, de deuxième et de troisième années et ayant été reçu à leur mémoire de recherche.

Examens

Chacune des 3 années d’études fait l’objet d’un seul examen terminal. Toutefois, l’obtention d’une note égale ou supérieure à 10 sur 20 pour l’ensemble des T.P. et des stages conditionne chaque année l’autorisation de se présenter aux examens.
Par ailleurs un contrôle continu régulier permet à l'étudiant de maintenir ses connaissances en temps réel. Il ne compte pas pour la note finale d'examen.

Une seule session est organisée annuellement. L’examen porte sur l’ensemble des matières enseignées dans l’année. Il comprend des épreuves écrites et des travaux pratiques ainsi que, en troisième année, une épreuve orale. Toute note inférieure ou égale à 5 sur 20 est éliminatoire. Les étudiants doivent avoir obtenu à l’examen une moyenne générale de 10 sur 20, sans note éliminatoire, pour passer dans l’année supérieure ou être admis à subir l’épreuve orale de fin de troisième année.

L’épreuve orale d’admission porte sur l’ensemble des enseignements des trois années d’études. Sont déclarés admis les étudiants ayant obtenu au moins 10 sur 20 à cette épreuve. Aucun étudiant ne peut redoubler plus de deux des trois années d’études sous peine d'être rayé à vie des études d'audioprothèse en FRANCE. Nul ne peut être autorisé à tripler une année d’études sauf autorisation exceptionnelle accordée par le président de l’université sur proposition du directeur de l’enseignement.

Le mémoire et sa soutenance

Le responsable du mémoire est le maître de stage agréé pour celui de 3ème année. Le mémoire doit être présenté dans les mois qui suivent la réussite à l’examen de 3ème année.
Il a pour thème un sujet traitant d'audioprothèse, et son obtention confère in fine la qualité d'Audioprothésiste Diplômé d'Etat ; donc l'exercice légal de la profession.
La soutenance du mémoire ne peut se faire qu’après la validation de la 3ème année d’études. Elle est publique. Les étudiants peuvent s’inscrire pour une année supplémentaire en vue de la soutenance de leur mémoire de recherche (au plus tard, l’année universitaire suivante). Ils ne peuvent le présenter plus de deux fois.